📦 Découvrez les boîtes d’abonnement Lush Kitchen. S’abonner

🚚 Expédition gratuite sur les commandes de 65 $ et plus

Passer au contenu

Le guide du débutant des produits autoconservants

84 % des produits Lush sont autoconservants, ce qui signifie qu’ils sont formulés pour rester frais, efficaces et sûrs sans agents de conservation (tels que définis à l’annexe V du règlement de l’Union européenne sur les produits cosmétiques). Mais lorsqu’il s’agit de préserver l’efficacité des produits, il ne s’agit pas seulement de ce que nous enlevons, mais aussi de ce que nous ajoutons.

Que signifie l’autoconservation?

Cela signifie qu’il faut fabriquer un produit à la fois efficace et sûr pour notre clientèle, sans agents de conservation synthétiques. Nous ne pouvons pas simplement supprimer les agents synthétiques et remettre un produit contenant des fruits et légumes frais en rayon pendant des mois, car il se gâterait si rapidement que la plupart d’entre nous ne pourraient l’utiliser. Heureusement, toute l’infrastructure de notre entreprise a été construite autour de la fabrication de produits frais et, surtout, de leur acheminement à notre clientèle le plus rapidement possible. Nous inventons nos propres formules (jusqu’à la parfumerie fine) et possédons nos propres usines et cuisines à travers le monde. Notre entreprise est donc structurée de manière unique pour livrer régulièrement de petits lots de produits sans agents de conservation (ou avec un minimum), plutôt que de produire de grands lots et de les stocker pendant des années dans un entrepôt, comme le font nos concurrents. 

Nous équilibrons nos formules avec expertise pour qu’elles restent stables en réduisant leur teneur en eau et, dans certains cas, en les rendant complètement solides. Cela signifie que leur durée de conservation est plus courte, mais nous pensons que c’est un prix à payer pour moins d’agents de conservation synthétiques et plus d’ingrédients naturels et bénéfiques pour votre peau. 

Helen Ambrosen, cofondatrice de Lush et créatrice de produits, explique : « Le travail a commencé par l’objectif de toute une vie de fabriquer des cosmétiques sans agents de conservation, car nous connaissions le potentiel d’irritation lié à l’utilisation de ces produits chimiques et nous étions préoccupé.e.s par leur effet sur le microbiome et sur l’environnement. » L’invention de masques pour le visage à base de miel, d’argile et de glycérine avec beaucoup de fruits et de légumes frais, l’exploration des niveaux d’eau libre pour créer des lotions et des crèmes, et l’invention de produits solides qui seraient normalement des liquides nécessitant des agents de conservation et des emballages, ont donné lieu à des innovations étonnantes ».

Pourquoi les produits autoconservants contiennent-ils moins d’eau?

L’eau est un ingrédient important des soins de la peau, car elle contribue à maintenir la fraîcheur et l’hydratation de la peau, mais les micro-organismes adorent s’y développer. C’est pourquoi nos nombreuses formules autoconservantes peuvent ne pas contenir d’eau (comme les bombes pour le bain, les pains shampooing, les beurres corporels, les pains moussants) ou contenir moins d’eau et des quantités plus importantes d’huiles, de beurres, d’argiles et d’autres ingrédients qui offrent d’autres avantages à votre peau. Par exemple, la version autoconservante du masque suprême Mask Of Magnaminty contient plus de 25 % de miel (qui a des propriétés humectantes et hydratantes) par rapport à la version avec des agents de conservation synthétiques du masque suprême Mask Of Magnaminty, qui contient plus de 5 % de miel.

Quel est le problème avec les agents de conservation synthétiques?

Malheureusement, les agents de conservation synthétiques ne ciblent pas uniquement les« mauvaises » bactéries présentes dans vos produits. Ils peuvent également tuer les bonnes bactéries. « Les produits avec des taux élevés d’agents de conservation sont capables de nuire à la microflore qui protège notre peau, explique Helen Ambrosen, et nous voulons que nos produits soient meilleurs que cela. »

Votre microbiome est composé d’une communauté de bactéries, de virus et de levures qui vivent sur votre peau, avec environ un million de micro-organismes qui élisent domicile sur chaque centimètre carré. Ils vous protègent des agents pathogènes et constituent une partie importante de la barrière cutanée. Si l’on considère le nombre de produits contenant des agents de conservation que vous utilisez chaque jour sur votre peau, qu’il s’agisse de soins corporels ou de maquillage, cela fait beaucoup de dégâts potentiels pour cet écosystème délicat. Les agents de conservation synthétiques peuvent également être rejetés dans les égouts et s’accumuler dans nos systèmes d’eau, où ils peuvent nuire à la vie marine. La surexposition aux agents de conservation, qui sont présents dans un grand nombre de nos produits de soins personnels, de nos aliments et de nos boissons, peut également avoir des répercussions sur la santé humaine - c’est pourquoi nous préférons les éviter dans la mesure du possible. 

« Selon notre toxicologue interne, les agents de conservation ne sont pas inoffensifs et nous devons les éviter », poursuit Helen. Mais nous devons également nous rappeler qu’un produit qui ne dispose pas d’un système de conservation efficace peut également être dangereux. Notre travail se poursuit donc pour créer cet équilibre délicat entre les micro-organismes avec lesquels nous vivons et le contrôle de ceux qui pourraientnous nuire ».

Les bienfaits des produits autoconservants

Les client.e.s les plus avisé.e.s peuvent remarquer qu’en remplaçant une partie de l’eau dans leur produit, ils obtiennent des huiles, des beurres et des argiles. Un produit moins dilué peut aussi aller plus loin (comme nos pains shampooing, par exemple). Les produits autoconservants sont donc d’une grande valeur et contiennent davantage d’ingrédients magnifiques pour votre peau et vos cheveux. Éliminer les agents de conservation signifie également que moins de ces substances se retrouvent dans les égouts. Grâce à une reformulation minutieuse des favoris comme Ocean Salt, Mask Of Magnaminty et Dream Cream, nous avons réussi à éviter depuis 2014 que plus de cinq tonnes d’agents de conservation n’entrent dans la production*, dont certains se seraient retrouvés dans nos systèmes d’approvisionnement en eau et auraient nui à la vie aquatique. 

« La version originale de Mask Of Magnaminty contient un très faible pourcentage de méthylparabène (0,2 %) : une concentration considérée comme à faible risque si l’on considère l’absorption systémique, la génotoxicité et les perturbations endocriniennes, » explique Dre Chloé Raffalli, toxicologue chez Lush. « Toutefois, en choisissant la version autoconservante de Mask Of Magnaminty un.e client.e évite l’exposition à environ 23,725 mg d’agents de conservation par an (sur la base d’une utilisation moyenne de trois fois par semaine), ce qui correspond à la quantité considérée comme étant absorbée dans la circulation sanguine chaque année. »

Utilisez-vous toujours des agents de conservation?

Il est vrai qu’environ 10 % de notre gamme contient encore des agents de conservation synthétiques de qualité alimentaire. Ceux-ci offrent à nos client.e.s un choix s’iels sont préoccupé.e.s par l’absence d’agents de conservation synthétiques. Ils sont principalement utilisés dans certains produits (comme les mascaras) qui nécessitent encore un agent de conservation synthétique pour la sécurité des consommateur.ice.s. Tout cela est soigneusement évalué et contrôlé dans le cadre du processus de formulation. Lorsque nous utilisons des agents de conservation, nous le faisons en quantités minimales, en deçà des niveaux maximums autorisés par la loi. C’est pourquoi nombre de nos formules conservées ont une durée de conservation d’environ 14 mois, ce qui est encore relativement court par rapport à d’autres produits que vous trouverez sur le marché. Cependant, avec autant de produits autoconservants, nous sommes en mesure de proposer des gammes avec aucun (ou sans) agents de conservation, aidant ainsi nos client.e.s à réduire leur exposition à des substances dont nous préférerions tou.te.s nous passer. 

Quelle est la différence entre les formules autoconservantes et les formules originales?

Avec moins d’eau et plus d’ingrédients émollients, certains de nos produits autoconservants sont un peu plus onctueux que l’original. Si vous préférez une texture plus légère à votre crème hydratante, vous pouvez l’appliquer sur une peau humide, ce qui réintroduira une partie de la teneur en eau (attention toutefois à ne pas mettre d’eau dans votre pot!) Ces produits ont généralement une durée de conservation plus courte, mais nous avons travaillé dur pour garantir que nos crèmes hydratantes autoconservantes, par exemple, resteront sur votre étagère jusqu’à neuf mois, ce qui devrait être amplement suffisant en cas d’utilisation régulière. 

Nos crèmes hydratantes avec agents de conservation seront toujours disponibles dans les boutiques sur demande et en ligne, mais nous espérons que les client.e.s choisiront l’option que nous estimons la plus respectueuse de la peau et de la planète. 

« Les travaux menant à la fabrication de produits autoconservés ont été longs et fascinants, déclare Helen. Apprendre à connaître et à vivre avec les micro-organismes et leur vie dans les produits nous a mené.e.s loin. Nous espérons que ce travail apportera un réel changement dans l’industrie cosmétique ».

Achetez la gamme complète de soins pour la peau autoconservants sur notre site Web ou sur l’appli Lush. Vous préférez voir nos beaux visages? Vous pouvez également vous rendre dans votre boutique Lush et parler à un membre du personnel pour en savoir plus. 

*Calculé à l’interne, sur la base des ventes des produits autoconservants Mask Of Magnaminty, Ocean Salt et Dream Cream entre 2014 et 2022, et des ventes d’Ultrabland de janvier 2022 à décembre 2022. 

Page d'accueil - Le guide du débutant des produits autoconservants