Livraison gratuite à partir de 65€  - En savoir plus 🚚

Lush Pass : 12 mois de livraison gratuite et illimitée pour 17€- Découvrir

Passer au contenu

Des cosmétiques respectueux du microbiome de la peau, qu'est-ce que c'est ?

Dans une industrie dominée par des cosmétiques riches en conservateurs, aux durées de vie très longues, faire des produits avec très peu de conservateurs va déjà à l'encontre du statu quo. Faire des produits auto-conservés pour le bien-être de votre microbiome va encore plus loin.

Qu'est-ce que le microbiome ?

Notre microbiome est une fascinante communauté de bactéries, champignons, virus et levures qui vivent sur notre peau. Chaque centimètre carré contient environ un million de microorganisme qui représentent une partie importante de notre barrière cutanée. Ces organismes sont en concurrence pour la nourriture et les ressources et rendent plus difficile la pénétration des agents pathogènes. 
C'est dès la naissance que ce microbiome se charge de cette tâche importante, et en grandissant, notre sexe, âge, mode de vie, environnement et ethnicité influencent également les différences microbiennes qui font de nous des êtres uniques.

Pourquoi le microbiome et la barrière cutanée de la peau sont-ils si importants ?

Une peau en bonne santé repose en règle générale sur un microbiome riche et une barrière cutanée intacte. Ces deux facteurs créent une interface capable d'à la fois retenir l'eau et les nutriments dans la peau, tout en empêchant les agents pathogènes de rentrer. Beaucoup de maladies de peau sont associées à un microbiome déséquilibré ou une barrière cutanée abîmée. Lorsque notre peau est fragilisée, l'équilibre délicat de notre microbiome peut être rompu, ce qui la rend vulnérable aux agents pathogènes. Parfois, les bactéries utiles présentes sur notre peau peuvent même devenir pathogènes dans ces circonstances. Lorsque nous essayons d'améliorer l'apparence et la texture de notre peau, il est donc important de garder cela à l'esprit. C'est la raison pour laquelle nous avons toujours eu en tête de créer des cosmétiques avec des ingrédients et des formules qui fassent vraiment du bien à la peau.

Comment choisir ses cosmétiques pour prendre soin de son microbiome

Choisir la bonne routine et les bons produits est essentiel pour aider à garder notre barrière cutanée en bonne santé. L'industrie cosmétique moderne se base sur une production de cosmétiques en grande quantité, riches en ingrédients synthétiques afin de pouvoir les conserver longtemps dans des entrepôts et ainsi réduire les coûts. Cette approche requiert l'utilisation de conservateurs synthétiques, des ingrédients que nous jugeons pouvoir nuire à notre microbiome. Les ingrédients frais, en revanche, sont utilisés et très bien tolérés par les êtres humains depuis des millénaires.

C'est pourquoi nous estimons que la fraîcheur est si importante en cosmétique.

Pourquoi les ingrédients frais sont-ils si bénéfiques ?

Helen Ambrosen, co-fondatrice et inventrice de produits chez Lush, est passionnée par la création de produits cosmétiques frais et efficaces pour les peaux de tous âges. Si Lush a toujours créé des produits solides qui ne nécessitent aucun conservateurs, comme les bombes de bain, les pains moussants, les shampoings solides et bien plus encore, c'est Helen qui a commencé à avancer dans le domaine des formules auto-conservées. Ces dernières permettent de créer des produits qui restent frais, efficaces et sûrs d'utilisation sans utiliser de conservateurs synthétiques (comme défini par l'annexe V sur la réglementation européenne des produits cosmétiques). Aujourd'hui, c'est 84% des produits de notre gamme permanente qui sont auto-conservés.

Parmi les principes fondateurs de Lush figure le fait que nous voulons incorporer les ingrédients les plus frais possibles dans nos produits, et faire parvenir ces derniers sur votre peau le plus rapidement possible. Pour ce faire, vos produits passent par des formulations méticuleuses, un panel de personnes pour les essayer, des tests microbiologiques en interne et en externe, des envois rapides depuis nos manufactures, et des dates d'utilisation plus courtes que la moyenne. Le tout afin de garantir le meilleur résultat final pour notre clientèle. En échange d'une durée de vie un peu plus réduite, et parfois d'un peu de place dans votre réfrigérateur, vous obtenez des produits remplis de bienfaits et d'efficacité, et non de conservateurs.

Pour prendre un exemple concret, un masque frais comme Catastrophe Cosmetic a une durée de vie de 28 jours et doit être vendu dans les 10 jours après sa fabrication. Pourquoi ? Car il est très riche en myrtilles fraîches, pleines de vitamines.

Comment garder ses produits auto-conservés frais ?

Jet Shears, responsable des tests produits, s'occupe de contrôler la stabilité des produits et de rassembler les retours et les données de notre groupe de testeurs indépendants qui utilisent les produits dans des conditions réelles. Cela permet à Jet et son équipe de mieux calculer et contrôler la durée de vie d'un produit, en accord avec la personne qui l'a inventé. Elle nous partage ses astuces pour tirer le meilleur de nos produits frais et sans conservateurs : "L'hygiène des mains est très importantes. Vous ne mangeriez pas quelque chose avec les mains sales, et c'est la même logique pour les cosmétiques. Je dirais aussi qu'il vaut mieux éviter de stocker ses produits près d'une source de chaleur, comme un radiateur ou un bord de fenêtre ensoleillé, de la même manière que nous n'aurions pas envie de manger quelque chose qui est resté longtemps en plein soleil."

Son meilleur conseil ? “Utilisez vos produits frais. Faites vous plaisir ! Ne soyez pas avare, appliquez-les généreusement pour les utiliser frais et les terminer tant qu'ils le sont encore. Pas la peine de les garder pour plus tard, la vie est trop courte ! Portez votre tenue préférée, et appliquez votre meilleure crème visage !"

L'interêt des produits sans eau, ou qui en contiennent peu

Beaucoup de produits cosmétiques contiennent un haut pourcentage d'eau - un ingrédient important en cosmétique qui agit en tant que solvant et permet aux autres ingrédients d'atteindre la peau. Toutefois, l'eau est également un terrain idéal pour le développement des bactéries. Réduire la teneur en eau d'un produit est essentiel afin de pouvoir retirer  les conservateurs synthétiques. Cela implique des reformulations prudentes pour maintenir l'équilibre de la formule, et la hausse du pourcentage d'autres ingrédients tels que les beurres et les huiles.

Le masque pour le visage Mask of Magnaminty auto-conservé, par exemple, contient plus de 25% de miel, contre 5% dans sa version avec conservateurs synthétiques. Le miel agit comme un conservateur, et est en plus adoucissant, apaisant et nettoyant. Nous avons aussi augmenté la teneur en glycérine de la version auto-conservée, ce qui donne au masque une texture plus riche, et aide la peau à mieux retenir l'hydratation.

Comment les conservateurs synthétiques impactent-ils la planète ?

Lorsqu'Helen formule un produit, elle pense aussi à un autre écosystème qui lui tient à cœur ; la planète. Les conservateurs sont des biocides, ce qui signifie que leur objectif est de détruire les organismes vivants. Et un grand nombre de conservateurs synthétiques ne se décomposent pas dans l'eau, ce qui signifie qu'ils pourraient nuire à la vie aquatique. Cela pourrait aussi éventuellement avoir des conséquences futures pour les êtres humains.

"Les conservateurs synthétiques empêchent la décomposition des produits dans l'environnement, et lorsque les gens les utilisent, ils s'infiltrent dans les systèmes d'eau", explique Helen. « En revanche, l'utilisation d'ingrédients naturels tels que le miel, le sel, les beurres végétaux, l'argile et le kaolin minimise les dommages causés à l'environnement..."

Est-ce que Lush utilise encore des conservateurs synthétiques ?

Lorsqu'un conservateur synthétique est requis, Lush n'utilise que la quantité minimum nécessaire, en profitant du fait que l'envoi depuis nos manufactures soit rapide et que la durée de vie de nos produits soit généralement autour d'un an, pour limiter la concentration de conservateurs nécessaire dans nos produits. Des recherches ont montré que les conservateurs artificiels utilisés aux niveaux maximums autorisés par la législation pouvaient avoir un effet perturbateur sur le microbiome de la peau alors même qu'ils sont capables d'inhiber la croissance microbienne pathogène en étant incorporés à des niveaux inférieurs. Chez Lush, il n'y a pas d'approche unique et chaque produit, qu'il contienne ou non des conservateurs, est soigneusement formulé et contrôlé afin de garantir sa fraîcheur et sa sécurité pour notre clientèle.

Créer des produits qui font un maximum d'effet à notre clientèle, mais un minimum d'effet à la planète, c'est la dure tâche que s'est assignée Helen et nos équipes. "Nous avons passé des dizaines d'années à créer des procédés qui nous permettent de fabriquer ces merveilleux produits faits mains au moyen d'ingrédients frais et naturels, qui profitent à des millions de personnes dans 49 pays différents. Ce faisant, et sans même le réaliser, nous avons lancé une véritable révolution cosmétique."

Adoptez des cosmétiques respectueux de votre microbiome

Choisir un produit Lush, c'est aussi laisser derrière soi un monde meilleur. Découvrez tous nos produits cosmétiques respectueux de votre microbiome sur notre site internet, notre appli ou directement en boutique avec nos équipes.

Pour aller plus loin
Sources

 Lee, HJ et al 2017. ‘Effects of cosmetics on the skin microbiome of facial cheeks with different hydration levels’, MicrobiologyOpen, Issue 557.

Varghese L, et al 2014. ‘A Study on the distribution and abundance of normal flora on the human skin and its relationship to the use and non-use of cosmetics’, International Journal of Ayurveda and Pharma Research, Volume 2, Issue 3. 

Bouslimani, A. et al 2019. ‘The impact of skin care products on skin chemistry and microbiome dynamics’, BMC Biology, Volume 17, 47

Holland, T et al 2002. ‘Cosmetics What is Their Influence on the Skin Microflora?’The American Journal of Clinical Dermatology, Volume 3, Issue 7.

 Lalitha, CH et al 2013. ‘Impact of superficial blends on skin micro biota’, International Journal of Current Pharmaceutical Research, Volume 5, Issue 3. https://innovareacademics.in/journal/ijcpr/Issues/Vol5Issue3/718.pdf

Qian Wang MS, 2019. ‘Effect of cosmetic chemical preservatives on resident flora isolated from healthy facial skin’, Journal of Cosmetic Dermatology, Volume 18, Issue 2.

Lalitha C et al, 2013. ‘Antimicrobial Efficacy of Preservatives used in Skin Care Products on Skin Micro Biota’, International Journal of Science and Research, Volume 4, Issue 6.

Qian Wang MS, 2019. ‘Effect of cosmetic chemical preservatives on resident flora isolated from healthy facial skin’, Journal of Cosmetic Dermatology, Volume 18, Issue 2.

Pinto, D et al, 2021. ‘Effect of commonly used cosmetic preservatives on skin resident microflora dynamics, Scientific Reports volume 11, Article number: 8695.

Jin-Ju Jeong et al, 2015. ‘Effects of Cosmetics and Their Preservatives on the Growth and Composition of Human Skin Microbiota’, Journal of Society of cosmetic scientists of Korea,Volume 41, Issue 2.

Page d'accueil - Des cosmétiques respectueux du microbiome de la peau, qu'est-ce que c'est ?