📦 Lush Pass :  Livraison illimitée pendant un an à seulement 17€ - Plus d’infos | 🎄 Coffrets de Noël : il est encore temps - Je fonce

Passer au contenu

Ingrédient

Butylphenyl Methylpropional

Propriétés

Synthetic

Le butylphenyl methylpropional, ou lilial, est un ingrédient synthétique utilisé dans les parfums interdit dans les produits cosmétiques (en Europe et au Royaume-Uni) depuis le 1er mars 2022.

Quels sont les bienfaits du butylphenyl methylpropional?

Cet ingrédient exhale une senteur florale rappelant celle du lys ou du muguet. Ces deux fleurs étant très délicates, il peut en effet être très difficile d'extraire leur parfum par distillation ou solvant ; dans le cas du muguet, c'est même impossible. C'est pourquoi les scientifiques ont tenté de développer des molécules synthétiques capables de répliquer ces fragrances si populaires, ce qui a abouti à la création d'un composé appelé hydroxycitronellal, breveté au début du XXème siècle. Bien que cet ingrédient soit devenu très populaire en parfumerie et encore utilisé aujourd'hui, les scientifiques ont continué d'explorer les possibilités pour recréer des senteurs florales de ce type, et ont ainsi créé une nouvelle molécule en 1946, brevetée sous le nom de lilial.

Réglementations

En plus de 25 autres ingrédients parfumants, le butylphenyl methylpropional a été classé comme allergène par l'UE et autres organismes internationaux. Cela signifie qu'avant que cet ingrédient soit interdit, c'était d'ores et déjà une substance utilisée dans les parfums qui posait plus de risques en termes de réactions allergiques ou d'irritations. De ce fait, son utilisation dans les produits cosmétiques était restreinte, et cet ingrédient devait être déclaré dans la liste des ingrédients d'un produit s'il dépassait une certaine limite. En mai 2019, le Comité scientifique de la Commission européenne pour la sécurité des consommateur·rice·s a publié un avis selon lequel le butylphenyl methylpropional ne peut pas être considéré comme sûr dans les produits cosmétiques. Pour faire court, le Comité a conclu que le butylphenyl methylpropional (ou lilial) n'était pas dangereux à l'échelle individuelle d'un produit, mais que si une personne utilise plusieurs produits contenant du lilial en même temps, l'exposition combinée à ces différentes sources présente plus de risque de sensibilité cutanée et de reprotoxicité. En réaction à cet avis, l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a classifié cette molécule comme CMR (cancérogène, mutagène ou reprotoxique), compte tenu du risque potentiel causé par l'éventuelle utilisation de plusieurs produits contenant cette molécule en même temps ; cet ingrédient a donc été interdit dans les produits cosmétiques à partir du 1er mars 2022.

Notre position

Chez Lush, nous utilisons du butylphenyl methylpropional dans plusieurs de nos parfums depuis des années, en suivant soigneusement les réglementations et recommandations d'usage en vigueur. Depuis 2019, date à laquelle il a été annoncé que cet ingrédient serait interdit dans les produits cosmétiques en 2022, nos inventeur·rice·s ont reformulé ces parfums avec soin – un long processus qui a duré jusqu'à l'été 2021. Toutefois, ce changement a pris un peu plus de temps pour parvenir jusqu'à nos boutiques, le temps que nos derniers stocks d'anciens parfums et d'anciennes étiquettes avec les anciennes listes d'ingrédients soient épuisés. La reformulation des produits une tâche qui demande beaucoup de temps et de travail. Notre clientèle s’attend à ce que les produits qu’elle connaît et aime depuis longtemps aient une certaine senteur, une certaine consistance et des effets spécifiques. Il est aussi important que tout ingrédient que nous choisissons pour remplacer ceux que nous supprimons soit sûr d'utilisation et ne porte pas préjudice à la qualité du produit. Nous disposions d’un long délai pour modifier nos formules, ce qui nous a permis de trouver un équilibre entre reformuler nos produits assez rapidement et assez soigneusement pour continuer de proposer à notre clientèle nos produits tels qu’elle les connaît et aime. Bien que le butylphenyl methylpropional n'ait été interdit dans les produits cosmétiques en mars 2022 qu'en Union européenne et au Royaume-Uni, nous avons pris la décision de le supprimer de tous nos produits vendus dans le monde entier.

Sûreté d'utilisation et tests appropriés aux êtres humains

Chez Lush, nous fabriquons nos propre parfums, ce qui est rare, car de nombreuses entreprises cosmétiques achètent habituellement leurs parfums à des parfumeries en externe. Nous choisissons nos ingrédients parfumants, qu'ils soient naturels ou synthétiques, avec beaucoup de soin, et nous respectons les législations et recommendations des organismes comme l'International Fragrance Association (IFRA). Nous testons aussi nos ingrédients nous-mêmes pour nous assurer qu'ils sont sûrs d'utilisation dans les cosmétiques et respectent nos standards. De fait, Lush a toujours été une entreprise opposée aux tests sur les animaux et ne teste ni ses produits, ni ses matières premières sur les animaux. Or la décision d'interdire le butylphenyl methypropional a été prise sur la base de tests cruels réalisés sur les animaux, comme le test de DL50. Depuis plus de 10 ans, nous travaillons avec XCellR8, un laboratoire de tests de sécurité cosmétique qui ne recourt jamais à l'expérimentation animale, lui préférant des méthodes de cellules in vitro, afin d'effectuer nos propres recherches et construire une base de données cruelty free. Nous avons testé le butylphenyl methylpropional via ces méthodes, sans aucun recours aux animaux, et ces tests ont démontré un risque de génotoxicité modéré et une sensibilité cutanée minime. Plus spécifiquement, les tests ont montré que le butylphenyl methylpropional se présente comme génotoxique dans le cas d'une application-test sur cellules 2D, mais à partir du moment où des enzymes métaboliques (comme celles présentes dans le corps humain) sont introduites, le butylphenyl methylpropional n’est plus génotoxique (en somme, si cet ingrédient pénètre un corps humain, il sera probablement métabolisé par ses enzymes). Nous n’avons pas fait de tests supplémentaires de reprotoxicité en utilisant des modèles de cellules in vitro, car le butylphenyl methylpropional avait déjà été interdit à ce moment-là ; nous avons donc changé notre approche et nous sommes concentré·e·s sur la reformulation de nos produits. Bien sûr, la sûreté d'utilisation des produits cosmétiques est essentiel, et chez Lush, nous préférons suivre le principe de précaution et supprimer des ingrédients tels que celui-ci de tous nos produits par prudence ; en revanche, nous critiquons les méthodes qui ont conduit à cette interdiction, car elles sont basées sur des tests sur les animaux, non seulement cruels mais à pertinence discutable pour les êtres humains. Cliquez ici pour en savoir plus sur notre combat contre les tests sur les animaux, et ici pour en savoir plus sur le Lush Prize, un Prix international qui nous permet de soutenir les initiatives visant à remplacer les tests sur les animaux et à y mettre fin.

Page d'accueil - Butylphenyl Methylpropional

Copyright © 1995–2022 Lush Retail Ltd.